Le jeûne : 2eme partie

catherine11 |  30 janvier 2019 |  0 commentaire |   |  ,

Le jeûne : Il faut manger pour prendre des forces, avoir de l’énergie.

Manger beaucoup le matin et à midi, afin de faire le plein d’énergie.

Voilà bien le roi des lieux communs, installé au firmament des plus grosses bêtises propagées sur l’alimentation !

Tout d’abord, parce que ce n’est pas après avoir mangé que l’on bénéficie des possibles effets des aliments, c’est après les avoir digérés. Ne pas oublier : Nous ne sommes pas ce que nous mangeons, nous sommes ce que nous assimilons !

La distinction est importante. Si certains aliments, fruits et sucres rapides, sont très rapidement assimilés par l’organisme, la plupart vont demander à ce dernier un gros effort pour être enfin mis à disposition de notre métabolisme, passé quelques heures.

La digestion nous prend 50 à 70% d’énergie suivant les aliments ingérés.

Il est donc tout à fait abusif de parler d’un possible gain de forces après avoir mangé ; en tout cas pas sur la digestion ! L’effet booster que l’on ressent après l’absorption d’aliments le plus souvent artificiellement excitants (café, vin, viande…)est faussement interprété comme de nouvelles “forces” !

En fait, il ne s’agit que d’une brève poussée d’énergie provoquée par du sucre, de la caféine ou le simple plaisir psycho-émotionnel que l’on retire de l’acte de manger ou tout ensemble.

Vous connaissez le fameux coup de barre de 11 heures (malgré le petit déjeuner) ou de 15 heures (après le repas de midi). Les forces nous lâchent, le corps accuse le coup de la digestion et nous envoie un message le plus souvent ignoré : REPOS SVP ! Et qu’est-ce qu’on fait ? On mange, car nous pensons que c’est un besoin de nourriture !!!!

Personne ne peut fonctionner à 100% après avoir mangé.

C’est ainsi que l’immense majorité de la population vit en état de digestion permanente tout au long de la journée !

De nombreux sportifs utilisent le jeûne avant une compétition, dans le cadre de leur préparation à l’effort.

Le jeûne rend le métabolisme plus efficient, et permet d’éliminer les déchets métaboliques qui peuvent s’accumuler dans les cellules et les tissus*.

Alors , jeûne ou sieste?

Il n’existe aucune raison valable de s’imposer un repos forcé que notre corps ne nous demande pas. Pour un jeûne de routine chez un sujet en bonne santé, rien n’empêche de mener une vie tout à fait normale, y compris en faisant du sport modérément. Et vous, comment vous sentez-vous après le repas de midi ? Bon pour la sieste ?!

 

*D’après le docteur Ernest Van Aaken, spécialiste du sport.

Source : Et si on s'arrêtait de manger…de temps en temps. De Bernard Clavière

Je laisse un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *